Après avoir débuté le sport en jouant au football, Laurent Buisson s’oriente avec succès vers une discipline individuelle. Ce sera le karaté. Aujourd’hui, il a obtenu son 4ème dan.

S’il ne pensait jamais en arriver là. C’est pourtant le grade de 4ème dan de karaté que Laurent Buisson vient d’atteindre. C’est une grande fierté pour le club.

« Le grade permet de mesurer  sa progression »

« C’est le premier Ussellois à atteindre ce niveau parmi les pratiquants formés au club d’Ussel », témoigne la présidente Catherine Pateaud.

Après des débuts au foot, comme beaucoup, vers 20 ans, Laurent Buisson recherche un sport individuel. « Le karaté m’a tout de suite séduit dans tous ses aspects : combat, kata, self-défense et karaté-contact. Je m’y retrouvais mieux ». Foot et karaté se cumulent d’abord mais, 10 ans plus tard, le second finit par l’emporter. « J’ai obtenu le 1er dan en 2000. Le but n’était pas le grade, c’était une logique d’évolution. Le grade permet de mesurer sa progression ». Commercial, Laurent Buisson n’est pas un sportif professionnel mais enrichit son quotidien de sa pratique. « Le karaté m’a aidé dans tout, ça me ressource, ça me calme. J’ai besoin de venir m’entraîner ».

Présenter son  propre programme

Les 2ème et 3ème dan sont franchis en 2010 et 2015. En 2018, le karatéka se sent prêt pour une nouvelle étape : « Je me suis préparé pendant 6 mois. Les entraîneurs, Dominique Dabert et Frédéric Blanchet, et toute l’équipe m’ont beaucoup aidé. François aussi, qui a été alors mon partenaire. Il en a pris des coups le pauvre, mais je crois qu’il était plus heureux que moi quand j’ai obtenu mon grade ! »

Le 4ème dan impose des épreuves assez différentes de celles des niveaux précédents : « Nous devons créer et présenter notre propre programme de kihon (gestuelle) contrairement aux définitions très cadrées des 1 er à 3ème dan ».

Au Dojo, Laurent Buisson se sent bien. « C’est un club chaleureux et accueillant. L’encadrement et les bénévoles sont très investis. De mon côté, je reste là pour aider. J’ai obtenu le diplôme d’instructeur fédéral et j’entraîne les enfants depuis 15 ans. Je m’occupe aussi de la recherche de sponsors ».

Un club et une discipline pour lesquels il ne compte pas son temps : « Je seconde Frédéric Blanchet sur les cours de Krav-maga et je fais partie des juges pour les passages de 1er et 2ème dan ».

Heureux de la belle croissance des effectifs avec plus de 100 licenciés, hommes, femmes et enfants de 4 à 73 ans, l’Ussellois a désormais en tête la préparation de la rentrée.

Pour la fête du sport, le 14 septembre, il y aura l’équipe de France de Kata et des démonstrations

« Pour la fête du sport, le 14 septembre, nous aurons l’équipe de France de Kata et des démonstrations. On essaie de faire venir des athlètes tous les ans. Il faut faire connaître ce sport qu’il n’y a pas d’âge pour aborder. Certains sont venus essayer et ont débuté à plus de 50 ou 60 ans, ça leur a plu et ils ne sont pas repartis ! ».

Et encore beaucoup de projets avec l’équipe pour préparer les manifestations tout au long de l’année et faire connaître le club. Laurent Buisson est, définitivement, un amoureux du karaté. « Il y a un vrai bénéfice sur les plans psychologique et santé. Pour moi aussi. On bouge tous les muscles. Pour les pratiquants, c’est pareil. Quand ils débutent et qu’ils ont persévéré 3 mois, ils sont tous heureux ! ».

Journal “La Montage” https://www.lamontagne.fr/ussel-19200/actualites/laurent-buisson-premier-ussellois-eleve-au-grade-de-4e-dan_13596112/

Laurent BUISSON, Coch Ussel Karaté : https://www.usselkarate.com/team/laurent-buisson/

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *